lundi 8 décembre 2014

Négociation Salaire "Proposition ultime de la direction"

17H50 Nous y sommes, propostion Finale de la direction: AG = 0,9%. AI pour les PE 1%. AI pour les PS 0,5%. Enveloppe 2,3% (AG/AI/Promo/ANC). Clause Filet couvrant 2012 à 2014 + 0,5%. Mini Promo coeff 435 pour 2015 et au-delà. La CFDT va consulter ces mandants. La direction refuse de nous laisser le temps necessaire !!!!!! Et continue son chantage !!!!

Négociation Salaire "suite"

17H00 La négociation commence à traîner en longueur, nous nous rapprochons de la fin ! Pour cette raison, Les OS ont décidé de baisser leurs demandent. CGT:Enveloppe 3% Avec un plancher et une prime à définir. FO:1,6% d'AG plancher de 50Euros. 0,8% d'AI pour un PS + une prime. CFDT:1,2% d'AG 0,8% d'AI pour un PS + revalorisation de l'abondement. CGC:1,2% d'AG pour une enveloppe de 2,8%. Valorisation promo coeff 435 pérenne. Filet 1,5 vs 0,5%. Suspension de scéance "la dernière" !!!! La direction reviendra avec sa proposition ultime.

Négociation Salaire "3ème proposition de la direction"

16H20 Après une longue suspension de scéance, la direction avec une nouvelle proposition !!! AG 0,7% Plafond mini 880 Plancher 17/18 euros Enveloppe 2,1% (AG/AI/Promo/Anc) Par catégorie. Valorisation 2% mini UFIP pour 435 (420 à 435). Clause filet 90% des cadres, progression salariale/inflation 2012 à 2014 augnentée de 0,5% hors JRTT. Prime NON La direction trouve sa proposition très cohérente !!!! A suivre !!!

Négociation Salariale " 2ème proposition de l'intersyndicale"

15H30 Après une interruption de scéance l'intersyndicale revient avec sa 2ème proposition: Enveloppe AG/AI 3% (pour un PS) 2% AG avec plancher (à définir) 1% AI Valorisation des coéfficients Automatiques de la convention collective (promotion automatique). Clause Filet. La direction est choqué que nous n'ayons pas fait évoluer notre demande. "Suspension de scéance à suivre".

Négociation Salaire " Réponse de la direction"

14H30 En réponse à la position intersyndicale, la direction balaye un par un les différents points : Ancienneté NON Prime de Quart NON IDR NON Gratifications Long service NON Rattrapage 2014 NON NON NON NON Compliqué comme négociation !!! 2ème Proposition de la direction : AG 0,6% avec plafond mini 880 Avec enveloppe de 1,9% par catégorie

Négociation Salaire "position intersyndicale"

12H30 Proposition intersyndicale: Après avoir eu la proposition minimaliste de la direction, l'intersyndicale fait sa proposition: Ancienneté porté à 22% Enveloppe 4% avec un plancher de 80 euros Prime de quart au coefficient 340 Indemnité Départ en Retraite à 6 mois Prime de panier revalorisé avec l'Augnentation Générale Revalorisation des Gratifications long Service Mini promotion de 2% pour les coefficient 370, 390, 415 Augnentation Générale non plafonnée

Négociation salaire "1ère proposition de la direction"

12H00 La direction fait sa première proposition: Après la présentation de la direction sur les salaires, le DRH nous expose le contexte toujours compliqué de la pétrochimie. Proposition initiale de la direction: Enveloppe de 1,8% comprenant AG,AI,Promo et ancienneté AG = 0,45% Pas de changement sur le Temps de travail en 2015

Négociation salariale du 8 Décembre 2014

 

Pour la CFDT, l’emploi et la rémunération sont indissociables. Si, sur la partie rémunération, l’augmentation permet principalement aux salariés d’améliorer leur pouvoir d’achat, d’autres mesures négociées à l’UFIP peuvent concerner l’ensemble des salariés.

Les stratégies d’entreprises, la concurrence, la conjoncture économique, les politiques environnementales et les changements de comportement menacent l’emploi dans le pétrole. Pour autant, depuis 6 mois les marges de raffinage sont intéressantes grâce à un prix du baril bas.

Dans un contexte économique compliqué, notre société saisit toutes les opportunités pour ajuster les organisations sur les différents sites. Pour ces raisons, la CFDT attend un geste fort de la direction afin de reconnaitre les efforts des salariés.

 

Revendications CFDT pour la négociation salariale du 8 Décembre 2014

 

Ä  AG + AI = 3% pour les PS 4pppppour les PS 33 » %

Ä Plancher d’AG = 60€85 €

Ä Amélioration de la grille d’ancienneté jusqu’à 22 ans (+ 2% en 2 ans)

Ä Revalorisation du plancher des primes de quart

Ä Revalorisation Gratification Long Service

Ä Indemnité Départ en Retraite portée à 6 mois

Ä Plan d’épargne Entreprise : augmentation de l’abondement

jeudi 20 novembre 2014


NEGOCIATION RETRAITE 
 
Lors de la négociation du 19 novembre 2014 La direction a présenté ses orientations aux organisations syndicales, sans entrer dans les détails de ce qui constituerait le nouveau plan de retraite .Ces orientations sont expliquées dans l’inter flash de ce matin.

La CFDT, comme d’autres a demandé des explications sur les chiffres communiqués (engagement de retraite, chapeaux …) et des simulations de ce que donnerait concrètement le système proposé.

La CFDT a énoncé aussi ses orientations :

1.   Anticipation :

a.   maintiens des anticipations actuelles (jour, postés) avec le même niveau de ressource qu’aujourd’hui.

b.   Prêt à regarder comment on intègre les futurs dispositifs (compte pénibilité) dans ces anticipations.

2.   Retraite :

a.   Maintenir pour tous les salariés, un niveau de retraite équivalent à aujourd’hui

b.   Prêt à négocier les moyens d’atteindre ce niveau, pas de tabou (perco ...)

c.    Ne pas toucher au plan fermé Mobil 

Vu l’importance du dossier retraite, Il est important que cette négociation se déroule sereinement.

A cette fin, la CFDT demande à la direction de s’engager rapidement sur le maintien des anticipations actuelles, et sur le maintien du plan fermé Mobil.

Il est aussi important que les salariés comprennent les tenant et aboutissants de cette négociation. Pour cela, la CFDT organise des réunions du personnel (voir au verso).

samedi 1 novembre 2014

ExxonMobil: bénéfice meilleur qu'attendu


Si le chiffre d'affaires a reculé de 4,34%, le bénéfice trimestriel a lui progressé de 2,54% sur un an à 8,07 milliards de $, grâce à ses activités de raffinage, de distribution et à ses produits chimiques qui lui ont permis de compenser le recul de la production sur fond de chute des prix du brut.

_

_