vendredi 19 mai 2017

Forum Européen ExxonMobil réunion extraordinaire du 15 au 18 mai.

Le forum européen s'est réuni en session extraordinaire d'Information et Consultation toute la semaine du 15 au 18 Mai.

Olivier TESSIER et Gilles TELAL représentaient la France .

Il a été présenté 2 projets :
  • Concernant les ventes des réseaux en Allemagne et en Italie, comme cela a été fait en France, impact 2589 positions
  • Concernant l'amélioration de l'efficacité des opérations ExxonMobil pour maintenir une  compétitivité commerciale à long terme, impact 436 positions
En 2016, on avait 16 368 salariés en Europe
Si on ajoute à ces projets, ceux présentés sur les 5 derniers mois ( Gref, Norvège , on aboutit à une réduction des effectifs européens de l'ordre de 21 % !!! 

Les gains attendus sont dérisoires au niveau européens, ( 35 à 50 M Dollars par an ) et ne prennent pas en compte les couts induits par ces projets ( plans sociaux, formations, inefficacités des BSC liées à l'attrition...)

En France, les services supports impactés sont :  
  • EMIT – impact 18 à 24 positions
  • DONWSTREAM Fuels / Lubes – impact 10 à 15 positions Sales Marketing Pricing
  • MIDSTREAM f&l DISTRIBUTION IMPACT 0 à 1
  • Chimie  – impact 6 à 8 positions  Sales Pricing
  • RH – impact 6 à 8 positions
  • Procurement – impact 2 à 4 positions 
  • Public Affair – impact 0 à 2 positions
  • EMES (Environement)– impact 0 à 1 position
  • Controleurs – impact 0 à 1 position
  • Taxes – impact 1 à 2 positions
Au global pour la France : impact= 43 à 66 positions supprimées sur 342 soit un peu plus de 19%

Les organisations syndicales  devraient être prochainement invitées par la direction afin de mettre en œuvre les mesures nécessaires à ces suppressions de postes. 

Notre objectif, comme par le passé, sera de minimiser les suppressions de postes autant que faire se peut, et d'éviter tout départs contraints .

Sans vouloir dramatiser, l'avenir n'est pas rose,  2 autres projets d'importance sont déjà en cours d'étude (Flexco et GVS). Le sentiment c'est que le projet opération n'est qu'un « cout d'essai » afin de préparer la suite. 


mardi 16 mai 2017

[Interview] “Passer à la hussarde sur le Code du travail, ça ne marchera pas”

Dans un long entretient publié par Les Echos le 16 mai 2017, Laurent Berger fait le point sur les dossiers sociaux qui attendent le nouveau président de la République et le met en garde contre toute envie de "passer à la hussarde".

Interview "Les Echos" : Lire

vendredi 12 mai 2017

[Lettre ouverte] “Monsieur le président, partagez le pouvoir ! Donnez de l’air à notre société !”

Dans une lettre ouverte à Emmanuel Macron, publiée dans Le Monde, Laurent Berger interpelle le nouveau président de la République et le met en garde si jamais il lui venait l'idée de passer en force en matière sociale.

Lettre ouverte : Lire

jeudi 11 mai 2017

Négociation grilles de quart.



Cette première réunion s’est limitée à une présentation succincte de la manière dont la direction avait construit un groupe de travail et la manière dont elle allait aborder cette négociation.

En premier lieu et suite à notre demande, la direction a précisé que cette négociation durera le temps nécessaire à l’élaboration d’un accord et elle a confirmé qu’à l’issu de la négociation, ce sont les salariés concernés qui valideront ou pas le changement éventuel d’une nouvelle grille de quart. 

Les grilles actuelles feront parties du choix possible. 

Même si la volonté de la direction est d’avoir une grille identique pour l’ensemble des usines en France, ce sont les salariés de FOS sur Mer qui choisiront leur système de quart.

Tract CFDT : Lire

mardi 9 mai 2017

Négociation grille de quart réunion du 4 mai

DECLARATION CFDT :

Nous sommes prêt à ouvrir un débat sur le fonctionnement du travail posté 3x8C mais cela nécessite de repenser le travail en quart .

LES 3 CÔTÉS DE NOTRE TRIANGLE.

1. La CFDT reste soucieuse de l'avenir des sites EM .

2. Pour la sécurité des personnes et la pérennité des sites , la maitrise des risques industriels doit être le moteur de nos projets de réorganisations.

3. Les organisations sont actuellement les même pour tous les quarts de travail. Cela laisse à penser que l'état physique , biologique et psychologique des salariés est constant quelque soit l'heure du jour et de la nuit . Il s'agit d'une illusion.

On ne peut envisager un système d'horaires de travail et ses effets qu'à partir d'une analyse systémique du travail, prenant en compte le contenu du travail et les caractéristiques des personnes concernées.

Il est reconnu que le travail en quart impacte négativement la vie sociale, les changements envisagés doivent permettre une amélioration de la qualité de vie au travail et en dehors.

Notre défi à surmonter aujourd'hui :
  •   La direction n'est pas capable de gérer les besoins en compétences des lignes de quart.
  •   Il est toujours indispensable de détaché des postés à la journée
On ne voit pas comment un simple changement du système de quart resoudrait ces problématiques récurrentes.

Election présidentielle, Une victoire de la République sur la haine

La CFDT tient à saluer le choix des électrices et des électeurs français. C’est une victoire de la République sur la haine. 
 
La CFDT, rappelle qu’elle n’a jamais soutenu aucun des candidats, mais fidèle à ses valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité, elle a appelé à faire barrage à l’extrême-droite.

Communiqué CFDT : Lire

vendredi 5 mai 2017

Désignation des conseillers prud'hommes: près de 2 400 sièges pour la CFDT !

Un conseil supérieur de la prud’homie s’est réuni le 27 avril dernier. Dans la foulée, le projet d’arrêté portant attribution, conseil par conseil et section par section, du nombre de sièges revenant à chaque organisation syndicale et professionnelle a été présenté. Il fait apparaître une forte progression du nombre de sièges pour la CFDT : 50 % de plus ! Un challenge à relever...

Article CFDT : Lire

samedi 29 avril 2017

Le rebond du pétrole fait flamber les bénéfices et revenus d'ExxonMobil au 1 trimestre 2017

ExxonMobil a annoncé une flambée de ses bénéfices et chiffre d'affaires au premier trimestre, alimentée à la fois par le redressement des prix du pétrole, des économies et la bonne santé de l'activité de raffinage.

Le bénéfice net a bondi de 121,5% sur un an, à 4,01 milliards de dollars.

L'activité  d'exploration / production  est redevenue rentable affiche un bénéfice de 2,3 milliards de dollars au premier trimestre, contre une perte de 76 millions à la même période un an plus tôt.

Les activités de raffinage ont dégagé un bénéfice de 1,1 milliard de dollars, en hausse de 210 millions sur un an, alors que le résultat de la chimie a diminué de 184 millions de dollars, à 1,2 milliard de dollars.

Article romandie.com : Lire

jeudi 27 avril 2017

Organisation du travail en 2x12 h : les risques pour la santé et la securité des travailleurs

Source INRS.

Dans les entreprises, la mise en place des postes longs de 12 heures progresse. Forts de ce constat, des acteurs en santé et sécurité au travail ont réalisé une synthèse de leurs observations de terrain avec un travail bibliographique pour faire le point sur cette question.

Les effets secondaires les plus documentés de ces postes longs comparés aux postes de 8 heures sont la prise de poids, l'augmentation des erreurs, d'accidents du travail et de trajets, des conduites addictives, des troubles musculosquelettiques et des pathologies du dos. 

De plus les salariés exposés à ces horaires atypiques doivent réalisés un arbitrage entre leur santé et leur disponibilité familiale et ceci fréquemment au détriment de leur santé. 

Cette organisation en postes longs ne devrait être adoptée que dans les cas d'absolue necessité et en tenant compte de préconisations qui en limite les effets négatifs.

Document INRS : Lire

vendredi 21 avril 2017

_

_